Logo INGIN - société de développement informatique spécialisé dans la refonte de site internet
Bouton de scroll vers le haut

Un sextoy reçoit le prix d'honneur à la CES 2019

Un sextoy reçoit le prix d'honneur à la CES 2019
Partager cet article

Sextoy présenté au CES 2019 par Lora Haddock

Photo de la créatrice du sextoy féminin Osé - Lora Haddock

Lora Haddock

Pour avoir osé se présenter devant le jury du dernier CES 2019, ce jouet pour adulte a remporté un prix qui a été retiré. Le sextoy high-tech signé Lora DiCarlo aura flirté avec le succès au grand jour avant de se retrouver dans l'ombre des médias. De quoi s'agit-il ?

Un robot sexuel sextoy et son prix d'honneur éphémère à la CES 2019

Le prix d'honneur CES Innovation Awards de la catégorie "Robotique et Drones", c'est un sextoy qui l'a remporté ! "Osé" est un jouet pour adultes à destination des femmes, développé par la start-up Lora DiCarlo (de Lora Haddock), une prouesse technique en biomimétisme et robotique ! De quoi s'agit il ? Un jouet érotique pour femmes non vibrant, classique et imperméable qui est robotisé !

logo de la firme Lora DiCarlo

Startup Lora Dicarlo

Un sextoy, dont 8 brevets en attente !

Le sextoy robotisé (sans vibration) Osé est capable de reproduire les stimuli de la bouche, de la langue et des doigts avec une simulation des sensations humaines. La CTA Consumer Technology Association est l'organisme qui décerne les prix de l'événement CES : la start-up reçoit un prix d'honneur du jury pour "Osé" le 8 octobre 2018 qui sera retiré à la fin du mois (31 octobre) avec l'interdiction de l'exposer. Les jury ont ainsi estimé que le jouet pour adultes n'entrait pas dans les critères de la catégorie Drones et Robotiques.

La firme composée en majorité de femmes aurait été si fière de présenter sa première réalisation à destination des femmes du monde entier...

Son prix d'annonce est de 250 euros à 300 euros pour un début de commercialisation entre août et septembre 2019.

Le sextoy de Lora Dicarlo, une innovation étonnante

Depuis quelques années déjà, les deux industries des nouvelles technologies et du sexe sont fortement liées (VR), innovation et industrie du X font donc bon ménage et cette union s'exhibe aux grands salons comme la CES. Ce qui n'est apparemment pas encore le cas en ce qui concerne la parité jouets adultes et bonnes moeurs, au vu de l'événement insolite qui s'est produit à l'occasion de cet événement. N'empêche, il est fort à parier que cela n'empêchera pas les ingénieurs de se pencher toujours plus vers ce secteur niché, à qui certains types de consommateurs semblent demander de plus en plus d'inovation.

Sensations inédites et garanties pour le sextoy féminin de Lora Haddock

La CES 2019 a permis à Naughty America de dévoiler le concept de streetease en réalité virtuelle, ou encore une applicaion appellée OhMiBod. "Osé" fait polémique aujourd'hui, ce jouet de grands ne fait pas que parler de lui dans les médias sur le scandale de son interdiction, car ce jouet pour adultes a aussi des caractéristiques surprenantes en matière d'expérience utilisateur. Il est capable de s'adapter à la morphologie intime de la gente féminine en réalisant des mouvements de va-et-vient sans l'aide des mains. Autre fonction, la sensation de souffle qui se répercute sur le corps érectile de la femme: ces deux actions procurant alors, paraît-il, des sensations inédites (orgasmes mixtes) !

Sources

Réagir à cet article
Icon de profil de Gcadoret sur ingin.fr